Pourquoi l'UE est-elle inquiète à propos de Twitter ?

2:33
 
Compartilhar
 

Manage episode 348232982 series 2634296
Por Jeff Davies and Choses à Savoir descoberto pelo Player FM e nossa comunidade - Os direitos autorais são de propriedade do editor, não do Player FM, e o áudio é transmitido diretamente de seus servidores. Toque no botão Assinar para acompanhar as atualizações no Player FM, ou copie a feed URL em outros aplicativos de podcast.

Le récent rachat de Twitter par le milliardaire Elon Musk provoque l'inquiétude de l'Union européenne. Elle est notamment suscitée par la politique mise en place par le fondateur de SpaceX, qui a décidé de licencier près de la moitié des 7.500 personnes travaillant pour le réseau social. Par ailleurs, les conditions fixées par le nouvel employeur ont poussé bien d'autres employés vers la sortie.

Dans ces conditions, le Commissaire européen à la Justice craint que Twitter n'ait plus assez de personnel pour sanctionner les contenus violents mis en ligne par certains abonnés.

En effet, ces discours haineux sont en progression constante. Ainsi, Facebook avait-il supprimé près de 10 millions de propos haineux durant le seul premier trimestre de 2020.

Twitter définit ces propos comme des attaques et des menaces "ad hominem" , fondées notamment sur l'origine ethnique, l'âge, l'orientation sexuelle ou encore la religion. Or, pour la Commission européenne, la surveillance et la prise de sanctions contre les abonnés se rendant coupables de telles dérives supposent la présence, au sein de Twitter, d'un personnel suffisamment nombreux.

Cette limitation drastique des effectifs de Twitter semble avoir eu une autre conséquence dommageable. En effet, le personnel, trop peu nombreux, n'a pu empêcher la diffusion, sur le réseau social, de films entiers, au détriment du droit d'auteur.

De fait, cette réduction des équipes s'est traduite par un mauvais fonctionnement du dispositif automatique de blocage qui, en temps ordinaire, suspend les contenus contraires au droit d'auteur.

Autre sujet d'inquiétude de la Commission européenne : la décision d'Elon Musk de rétablir les comptes d'abonnés accusés, par la précédente direction de Twitter, de favoriser une certaine forme de désinformation.

Le cas le plus emblématique était celui de l'ancien Président Donald Trump, dont le compte avait été suspendu. Il est désormais réactivé. Elon Musk s'est justifié en invoquant les résultats du récent sondage proposé à ses abonnés.

En effet, plus de 70 % ont prétendu accepter le rétablissement des comptes suspendus, à condition que leurs titulaires aient respecté la loi.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

613 episódios