(1/2) Qui sont les « Champions de la Terre » 2022 ?

3:21
 
Compartilhar
 

Manage episode 348399648 series 2870153
Por raphael@acast.com and Choses à Savoir descoberto pelo Player FM e nossa comunidade - Os direitos autorais são de propriedade do editor, não do Player FM, e o áudio é transmitido diretamente de seus servidores. Toque no botão Assinar para acompanhar as atualizações no Player FM, ou copie a feed URL em outros aplicativos de podcast.

Vous le savez peut-être, chaque année, le Programme des Nations Unies pour l’environnement récompense des initiatives visant à arrêter et inverser la dégradation des écosystèmes. Les récipiendaires sont alors nommés « Champions de la Terre », et aujourd'hui, on vous propose de découvrir les deux premiers sur les cinq personnes récompensées.

Je cite Inger Andersen, Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement, « Les lauréates et lauréats du prix Champions de la Terre de cette année nous donnent l’espoir que notre relation à la nature peut être améliorée [et] démontrent que la restauration des écosystèmes [est] l’affaire de tous : des gouvernements, du secteur privé, des scientifiques, des communautés, ou des ONG » fin de citation. Une phrase d'espoir qui a accompagné la présentation des Champions de cette édition 2022 comme l'ONG Arcenciel.

En effet, vous vous souvenez sûrement des deux terribles explosions qui ont soufflé le port de la capitale libanaise Beyrouth durant l'été 2020. Parmi les premières associations à intervenir dans un paysage apocalyptique de débris de métal, de béton et de verre, se trouvait l'ONG Arcenciel. Au total, c'est près de 9000 tonnes de verre brisé qui ont été collecté par le collectif créé en 1985. Du verre, mais aussi des vêtements et des meubles abandonné dans des décharges à ciel ouvert ou enfoui sous une couche de terre. Mais l'ONG ne s'est pas arrêté là, collectant aussi le matériel médical usagé (seringues, compresses, masques, gants, etc.) qui peut en effet véhiculer des infections en contaminant l’eau et polluer les écosystèmes. Ainsi l'ONG a stérilisé de nombreux kilo de ce type de matériel par la vapeur, un système, qui lui permet de traiter 87 % des déchets hospitaliers du Liban chaque année. Leur mobilisation a contribué à l'élaboration de la toute première loi sur la gestion des déchets dans le pays en 2018, imposant notamment aux hôpitaux de traiter leurs déchets.

Le deuxième ou plutôt LA deuxième Championne de la Terre se trouve au Cameroun. Comme dans d'autres pays d'Afrique, les terres se transmettent de père en fils. Pourtant, les femmes représentent près de la moitié de la main-d'œuvre agricole du continent. Une injustice que Cécile Bibiane Ndjebet a décidé de réparer en co-fondant le Réseau des femmes africaines pour la gestion communautaire des forêts (la REFACOF), qui vise à promouvoir l'égalité dans ce domaine dans une vingtaine de pays africains. C'est donc dans la catégorie « Inspiration et action » grâce à une autre ONG qu'elle a cofondé, Cameroon Ecology, qu'elle a été récompensé. Son organisation vise à restaurer plus de 600 hectares de terres dégradées et de forêts de mangrove afin de former des femmes pour faire revivre au moins 1000 hectares de forêt d'ici à 2030. Depuis 2005, le prix Champions de la Terre a récompensé 93 lauréats, dont 22 dirigeants mondiaux, 57 individus et 14 groupes ou organisations. On se retrouve demain pour découvrir deux autres Champions de la Terre 2022.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

476 episódios