Un premier disque dur boosté à l'IA ?

2:42
 
Compartilhar
 

Manage episode 348282803 series 2709331
Por raphael@acast.com and Choses à Savoir descoberto pelo Player FM e nossa comunidade - Os direitos autorais são de propriedade do editor, não do Player FM, e o áudio é transmitido diretamente de seus servidores. Toque no botão Assinar para acompanhar as atualizações no Player FM, ou copie a feed URL em outros aplicativos de podcast.

À mesure que les années avancent, les disques durs deviennent de plus en plus performants et permettent de stocker un volume de données toujours plus important. Ceci dit, les innovations physiques sont limitées, et il faut parfois incorporer d'autres technologies comme l'IA pour passer un cap. C'est en tout cas l'idée qu'a eu un chercheur de l'Université de Carnegie Mellon en Pennsylvanie avec ses élèves.

Pour augmenter les performances et les capacités de stockage d'un disque dur grâce à l'IA, ce professeur et ses élèves ont avant tout développé une puce permettant d'après le site Futura je cite « d’analyser les données pour optimiser directement leur stockage. La technologie repose sur une intelligence artificielle qui apprend d’elle-même comment mieux gérer les informations pour optimiser leur stockage et leur lecture » fin de citation. Futura nous rappelle par ailleurs que sur un disque dur ordinaire, les données enregistrées sont identifiées via une technologie de traitement de signal. Avec le renfort de l’IA, le processus de stockage devrait être optimisé, avec moins de perte d’espace de stockage, et des performances accrues. Dès lors, le temps de latence pour lire des données pourra être réduit avec ce procédé.

L'équipe universitaire explique que cette puce est basée sur un réseau neuronal, et qu'un premier prototype devrait arriver avant la fin de l’année. Si elle tient toutes ses promesses, cette puce pourrait tout simplement révolutionner le milieu des disques durs, et donc plus largement de la tech avec le cloud. Ainsi, les constructeurs de disques durs observent ces changements avec beaucoup d'intérêt et se disent même surpris qu’un laboratoire d’université ait été capable de créer un tel prototype. Vous l'avez remarqué, l'université est restée quelque peu avare de détails concernant le fonctionnement précis de cette technologie. Reste à savoir si un article précis permettant d'en savoir davantage sera publié ou si l'innovation restera plus ou moins secrète dans le but de la commercialiser d'ici quelque temps.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

594 episódios